Pensée du jour

Grâce à l'ordinateur, on peut faire plus rapidement des choses qu'on n'aurait pas eu besoin de faire sans ordinateur.

Plein les oreilles

le .

Musique

Tsunoo tombe dans la marmite de la muse Euterpe (si vous ne savez pas de qui il s'agit, cherchez un peu) à la fin des années 1980, lorsqu'il s'aperçoit qu'un musicien comme Jean-Michel Jarre réussit à rassembler plus d'un million de personnes pour des concerts sans parole. Tsunoo, piètre chanteur – il le reconnaît lui-même volontiers –, se décide alors à tenter sa chance et se lance lui aussi dans la composition.

Le succès est immédiat puisqu'il ne faut à Tsunoo que 9 ans pour que l'une de ses œuvres soit diffusée dans un bar musical de Perpignan. Dès lors, plus rien n'arrête le Maître…

Pris d'une folle frénésie créatrice, Tsunoo a composé plus de 2 000 morceaux en 25 ans, dans tous les genres : classique, rap, jazz, techno, disco, dance, rave… Il atteint la consécration en 2003 lors de sa collaboration à l'album Moods' Nebulae du collectif MyLo XTD, dans un genre trip-hop très apprécié du public. L'album est d'ailleurs numéro un des ventes au Leclerc de La-Roche-sur-Yon la seconde quinzaine d'août 2003, devant Madonna.

Depuis, Tsunoo se consacre à la production de qualité et met son talent au service de webradios, de boîtes de nuit, de publicitaires et d'ascenseurs. Un nouvel album est en préparation, qui devrait être cette fois chanté en français : avis aux amatrices qui souhaitent connaître la gloire sans s'inscrire à un quelconque télé-crochet !